Guinée équatoriale
Alliance progressiste : la manipulation électorale en Guinée équatoriale est scandaleuse

Nous dénonçons la manipulation des élections de dimanche dernier en Guinée équatoriale ainsi que les répressions à l’encontre de notre parti frère Convergence pour la démocratie sociale (CPDS) et de l’opposition en général. Une fois de plus, le président autoritaire au pouvoir depuis 37 ans, Teodoro Obiang, a montré que ce n’est pas dans son intérêt que les citoyens de Guinée équatoriale exercent leurs droits fondamentaux démocratiques et a, dès le départ, empêché activement la tenue d’élections justes et démocratiques.

Nous sommes très inquiets au vu du blocage de tous les canaux de communication numériques. En raison de ce gel des informations, il est devenu quasiment impossible d’obtenir des renseignements actuels sur la situation dans le pays, et cela met une fois de plus en évidence à quel point le président traite les citoyens de son pays de manière absolutiste.

Nous sommes solidaires de notre parti frère CPDS et des autres partis de l’opposition au régime Obiang. Nous demandons au Président Obiang d’organiser de nouvelles élections démocratiques. Les droits humains, la démocratie et l’État de droit ne sont pas négociables et doivent enfin, au bout de décennies de dictature, devenir un fondement de la Guinée équatoriale.